L’olivier dans tous ses états

Sculptés en fer et résine, les oliviers restent la base de Joël Rebière, artisan d’art. Chaque pièce, unique, numérotée et signée, est un chef-d’oeuvre de précision et d’émotion.

La base de votre travail, ce sont ces oliviers sculptés.

Pourquoi, précisément, ce motif ?

Cela vient d’un premier travail qui m’a été commandé par une connaissance, il y a plus de 20 ans. Elle désirait que je crée pour elle des appliques murales en forme d’olivier. J’ai relevé le défi. Puis je me suis progressivement engagé dans la réalisation d’objet ayant pour base ce motif. 

Au vu du succès rencontré, j’ai fini par quitter mon emploi salarié pour fabriquer des objets d’art. Je suis un artisan d’art.

Quelles sont les matières que vous employez ?

Les branches et les feuilles sont en métal, les olives en résine. Les feuilles sont découpées à la main, puis soudées une à une. A titre d’exemple, Il faut environ 600 feuilles pour réaliser un lustre de 1 mètre de diamètre. Outre les lustres et les appliques que j’ai déjà mentionnés, j’ai également réalisé des bougeoirs ou bien encore des pieds de table basse en verre ovale. Toutes mes pièces sont uniques, signées et datées, correspondant exactement aux demandes formulées par mes clients.

Avez-vous travaillé d’autres motifs que l’olivier ?

Oui. Des arbousiers, très présent dans ma région, l’Occitanie, le chêne, ou bien encore des pieds de vignes. Mais je reviens constamment vers l’olivier. C’est un symbole universel qui parle à toutes les religions, toutes les cultures. En ce sens, il représente un véritable trait d’union entre les hommes. L’olivier se prête à toutes les créations et ses déclinaisons sont infinies.

Dans quel sens comptez-vous développer vos futurs travaux ?

En m’éloignant du seul objet décoratif pour aller, de plus en plus souvent, vers de véritables pièces d’art. A l’image de cet « Olivier immortel » de 70 cm de hauteur sur 70 cm de largeur que j’ai réalisé. Suspendu à sa racine centrale, on dirait qu’il flotte. C’est dans cette voie que je compte, aujourd’hui, me diriger. Pour qui veut contempler mes oeuvres de visu, mon atelier boutique de Sauveterre (Gard) reste ouvert tous les jours sur rendez-vous.

Maison & Jardin magazine Juin 2018 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.